Vietnam 4

RIZ GLUANT ET FEUILLE DE LOTUS

Comme petit-déjeuner, ma fille m’achète parfois du riz gluant vendu par une vieille paysanne assise à même le trottoir au coin de la rue. C’est du riz gluant à la momordique (gâc) rouge vif, agrémenté de quelques filaments blancs de coprah et enveloppé dans un morceau de feuille de lotus verte. Voir plus: demande de visa vietnam | Jonque bai tu long 3jours | Excursion ... Read More »

NOTRE BOL DE RIZ

La locution vietnamienne “an la (gia) bua” signifie : manger double pour compenser les repas qu’on n’a pas pris pour cause de maladie. Dès qu’un malade rompt avec sa diète pour récupérer ses bolées de riz habituelles, il est en bonne voie de convalescence, il retrouve son équilibre physio- psychologique, se réintégrant dans son environnement culturel du riz. Le Vietnam ... Read More »

EN MARGE DE L’ANNÉE INTERNATIONALE DU RIZ

Sous la conduite de la FAO, l’ONU a consacré 2004 Année internationale du Riz. Ce choix n’est pas étonnant puisque plus de la moitié de la population mondiale adopte le riz comme alimentation de base. Le riz constitue d’autre part la principale source de revenus pour plus d’un milliard de personnes, concernant surtout les petits paysans. L’Année encourage une meilleure ... Read More »

DES GOUTS ET DES ODEURS

L:année dernière, je fêtais Pâques chez mon ami Gunter, dans une chambre coquette de Marburg, vieille cité hessoise fascinante avec ses maisons à colombage. Sur la table, la bougie hospitalière éclairait les fleurs tardives d’Osterglocken (cloches de Pâques) qui voisinaient avec les œufs et les lièvres traditionnels en chocolat. Nous étions quatre à savourer dans l’intimité une matinée clémente après ... Read More »

PLATS ET BOISSONS

MANGER POUR VIVRE OU VIVRE POUR MANGER Une maxime occidentale dit : “Manger pour vivre et non pas vivre pour manger”. Au point de vue moral, ces conseils sont très justes et il n’y a rien à ajouter. Car si on vit seulement pour manger, l’homme perd tout le caractère humain et revient à l’instinct bestial. Ces paroles devraient rappeler ... Read More »

HISTOIRE DE CHOU AU VIETNAM

Feuilles de chou bouillies trempées dans la sauce de poisson traditionnelle (nuoc mam) dans laquelle on a broyé un œuf de cane cuit, le goût étant relevé par l’arôme du bellostome (cà cuong). Comme accompagnement, quelques cuillerées de bouillon de chou avec un léger parfum de gingembre. Tel est le plat végétarien aimé du Hanoïen véritable. Il m’est arrivé une ... Read More »

MANIOC

Il y a plus de quinze ans, Mireille Gansel travaillait avec moi à une Anthologie de la littérature vietnamienne, version française. Nous en étions à la deuxième moitié du XIXe siècle, au début de la colonisation. Nous traduisions Nguyên Khuyên pêchant dans la solitude : Beaucoup de paysans vietnamiens ignorent cette formule magique par laquelle Ali Baba obtenait l’ouverture de ... Read More »

LE TEMPS DES LETCHIS ET DES TU HÚ

Alors que je remontais Trân Hung Dao à l’ombre des pancoviers qui donnent un charme unique à cette avenue hanoïenne, je croisai mon amie Hang qui me tendit un letchi pelé à mon intention, elle m’avait vu de loin. Juste le temps de nous sourire, chacun s’en alla de son côté. Elle continuait à manger les fruits avec l’amie qui ... Read More »

LES FRUITS DE PANCOVIER

De la fenêtre de mon petit bureau au deuxième étage, je suis la foulée de l’été hanoïen sur les arbres de la rue Trân Hung Dao, l’ancien Boulevard Gambetta pour les nostalgiques de l’époque coloniale. Il y a belle lurette que s’est éteinte, avec le cri strident des cigales, la flamme de quelques flamboyants. Déjà je vois poindre des fruits ... Read More »

LA SAVEUR DU LESGUME SANG

En mangeant “un peu de madeleine trempée dans du thé”, Proust a retrouvé un pan de vie de son enfance. Il a reconnu et identifié une saveur oubliée, celle des madeleines qu’il avait prises jadis tous les matins, dans la maison de sa grande-tante. La mémoire instinctive a un pouvoir d’évocation qui réunit dans la même sensation retrouvée le passé ... Read More »